Un consultant de la CIA dans les griffes de l'Iran

le
0
Robert Levinson enquêtait sur la corruption du régime iranien. Il a disparu en mars 2007 sur l'île iranienne de Kish.

Toute sa vie, Robert Levinson avait navigué en eaux troubles, traquant les réseaux nauséabonds du crime organisé russe en Amérique, sa spécialité, en trente-trois ans de bons et loyaux services au FBI. Enquêteur né, adorant les milieux interlopes, cet ex-agent au naturel bon vivant et liant, avait quitté le contre-espionnage américain pour créer son agence d'investigation privée à Coral Springs, en Floride. Marié et père de 7 enfants, il avait besoin d'argent pour payer leurs études. Mais ce mordu des missions tordues rêvait de «revenir dans le jeu».

Alors, quand en septembre 2006, Anne Jablonski, analyste de la CIA travaillant pour l'unité «Groupe de la finance illicite», lui offrit une mission de «consultant», il n'hésita pas. «Cela paraît trop beau pour être vrai», répondit-il excité dans un e-mail publié ce samedi par le New York ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant