Un consortium franco-italien achète Grandi Stazioni 953 mlns

le
0
 (Actualisé avec confirmation officielle) 
    ROME, 8 juin (Reuters) - L'investisseur italien Borletti 
Group, le gérant d'actifs Icamap et Antin Infrastructures, un 
fonds français spécialisé, ont remporté l'appel d'offres pour le 
rachat de Grandi Stazioni Retail , pour un montant de 953 
millions d'euros, a annoncé le groupe italien mercredi. 
    La privatisation de Grandi Stazioni Retail, une entreprise 
qui loue des espaces commerciaux dans les grandes gares 
italiennes, est l'une des cessions programmées par le 
gouvernement de Matteo Renzi, qui veut affecter le produit de 
ces ventes au désendettement du pays. 
    L'entreprise est actuellement détenue à 60% par Ferrovie 
dello Stato  IPO-FERRO.MI , la compagnie ferroviaire nationale, 
et à 40% par le véhicule d'investissement privé Eurostazioni. 
    Le processus de vente, lancé en novembre, sera conclu 
définitivement lorsque le conseil d'administration de chacun des 
deux actionnaires aura donné son aval.  
    Deux sources proches du dossier avaient déclaré en début de 
journée à Reuters que le consortium franco-italien avait soumis 
la meilleure offre. 
    D'autres investisseurs s'étaient montrés intéressés par 
Grandi Stazioni Retail, dont les fonds Lone Star, BC Partners, 
Terra Firma ou encore Deutsche Asset Management. 
    "La vente est une étape clé de notre stratégie plus large de 
recentrage sur notre coeur d'activités d'infrastructures et de 
transport", a déclaré dans un communiqué Renato Mazzoncini, 
l'administrateur délégué de Ferrovie dello Stato.  
     
 
 (Stefano Bernabei, Benoit Van Overstraeten pour le service 
français, édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant