Un conseiller général mis en examen dans l'affaire Guérini

le
0
Ce proche de Jean-Noël Guérini, président PS des Bouches-du-Rhône, est mis en examen pour association de malfaiteurs.

On aurait pu croire le dossier de l'affaire Guérini déjà entré dans la période de réserve avant l'élection présidentielle, il n'en est rien. Le juge Duchaine qui instruit le dossier «Guernica», l'affaire des marchés présumés truqués des Bouches-du-Rhône, vient de mettre en examen Jean-François Noyes, l'ancien directeur de cabinet de Jean-Noël Guérini, président socialiste du conseil général, et ancien président de 13 Habitat, l'office HLM du département. Ce dernier est soupçonné d'«association de malfaiteurs en vue de commettre les délits de trafic d'influence et de recel de trafic d'influence» commis quand il présidait 13 Habitat, de juin 2008 à juin 2010.

Ce conseiller général avait déjà été entendu par les gendarmes et le juge sans suite judiciaire. Il lui est reproché d'avoir laissé Alexandre Guérini, chef d'entreprise et frère de Jean-Noël Guérini, faire prospérer un système clientéliste servant ses intérêts et ceux de son frère.

Les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant