Un conseiller général explique les recettes de Jean-Noël Guérini

le
0
INTERVIEW - Le conseiller général socialiste Michel Pezet qui, comme le premier secrétaire du PS, réclame la démission de Jean-Noël Guérini de la présidence de la collectivité, décrypte les recettes de l'élu pour se maintenir à la tête de l'institution.

LE FIGARO. - Comment expliquer l'ascendant que conserve Jean-Noël Guérini sur la très grande majorité des conseillers généraux socialistes (à part vous et trois autres conseillers) et au-delà?

Michel PEZET. - Les maires, qui sont souvent conseillers généraux, sentent s'approcher l'échéance municipale. Ils s'imaginent que s'ils entrent en désaccord avec le président du conseil général ils risquent de voir leurs subventions diminuer et ils ne veulent pas prendre ce risque. C'est inscrit dans ce clientélisme fort qui fait que les gens n'ont plus la liberté de s'exprimer normalement.

Quelles sont les clés de ce clientélisme?

C'est surtout l'a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant