«Un congrès inutile, voire contre-productif»

le
1
INTERVIEW - Sénateur PS de la Nièvre, Gaëtan Gorce, signataire d'une motion («Question de principe») pour le congrès de Toulouse, dénonce un simulacre.

LE FIGARO. - À quoi va servir le congrès de Toulouse?

Gaëtan GORCE. - C'est une bonne question! Ce congrès ne sert qu'à montrer que nous soutenons le gouvernement. Dans un tel contexte, il devient inutile, voire contre-productif. Il donne une image de verrouillage, de repli sur soi. Ce n'est pas ce qu'on devrait attendre d'un grand parti. Le PS a besoin de mouvement, d'avancer des idées nouvelles. J'ajoute que les questions du choix du premier secrétaire, de son équipe, de l'équilibre au sein du Parlement du parti, sont déjà réglées. Je ne vois donc pas très bien ce qu'il reste à faire à Toulouse. Il y a une contradiction entre organiser un congrès et tout faire pour qu'il ne s'y passe rien.

Pourquoi critiquez-vous aussi un manque de transparence?

Des signataires se voient découragés d'apporter leur soutien à une motion qui ne serait pas la motion majoritaire, voire menacés d'être écartés des instances. Dans certaines fédérations, les élus ont du mal à

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 8 oct 2012 à 17:28

    Autrement dit...petit doigt sur couture de pantalon...autrement dit, parti "godillot" !...