Un concours pour faire connaître les business developers

le
0
Un concours pour faire connaître les business developers
Un concours pour faire connaître les business developers

Certains nouveaux métiers souffrent parfois d'un manque de notoriété... C'est donc pour faire connaître celui de business developer que l'école Novancia business school Paris (l'école de la chambre de commerce et d'industrie de Paris Ile-de-France) et le réseau social Viadeo organisent un premier prix à l'attention de ceux qui exercent cette fonction (parfois sans le savoir). Les dossiers de candidature sont à retirer et à compléter sur le site www.novancia.fr avant le 3 novembre.

Qu'est-ce que le métier de business developer ? L'équivalent d'un directeur du développement, d'un responsable marketing ou d'un directeur commercial ? Pas tout à fait. « C'est une fonction bien plus large, qu'on retrouve désormais dans de très nombreuses entreprises du Web et start-up, mais aussi dans des sociétés plus traditionnelles, explique Olivier Fécherolles, directeur de la stratégie et du développement de Viadeo. Elle fait partie des métiers d'avenir, même si trop peu de gens et d'entreprises la connaissent alors qu'elle est au carrefour de différentes compétences incontournables tant pour les grandes entreprises que pour les PME »...

Une douzaine de dossiers seront soumis à un jury d'experts

La mission du business developer consiste ainsi à développer les opportunités d'affaires de sa société, à faire croître la notoriété de son entreprise et de ses produits, etc. « L'idée de ce premier prix est d'appeler tous ceux qui pensent contribuer directement au développement d'affaires, de croissance et de notoriété de leur entreprise à se porter candidats, explique Stéphane Vincent, directeur des relations entreprises de Novancia. Tous les business developers, qui portent déjà ou non ce titre et qui travaillent dans des petites ou grandes entreprises du secteur public ou privé peuvent déposer leur candidature. » Selon Viadeo, 10 000 membres de ce réseau social occupent actuellement des postes de business ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant