Un «complot terroriste» démantelé au Liban

le
0
L'ancien ministre Michel Samaha, proche du régime syrien, est accusé d'avoir fomenté des attentats au nord du Liban.

L'ancien ministre Michel Samaha, arrêté jeudi dernier, pourrait être inculpé pour «complot terroriste» et tentative d'assassinat. Selon des sources judiciaires citées par les médias libanais, cet homme politique chrétien, ministre dans plusieurs gouvernements, connu pour son engagement prosyrien et son amitié personnelle avec le président Bachar el-Assad, serait impliqué dans un complot visant à déclencher une nouvelle guerre confessionnelle au Liban par une série d'attentats à la bombe et d'assassinats de personnalités. La justice libanaise a aussi accusé le chef du bureau de la ­Sûreté nationale syrienne, Ali Mamlouk, d'avoir été l'auteur de ce plan.

Michel Samaha, ancien député et ex-ministre de l'information, a été arrêté jeudi au saut du lit par les Forces de sécurité intérieures libanaises (FSI) dans sa résidence du Metn, près de Beyrouth.

Un dossier accablant

Homme politique grec, chrétien, catholique, Samaha est connu pour ses sympathies syrienn

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant