Un complice des kamikazes de Beyrouth aurait été tué en Syrie

le
0
    BEYROUTH, 26 novembre (Reuters) - Un complice des auteurs du 
double attentat suicide qui a fait 43 morts le 12 novembre dans 
le sud de Beyrouth a été tué en Syrie au cours d'une opération 
des forces gouvernementales et du Hezbollah, rapporte jeudi Al 
Manar, la chaîne de télévision du mouvement chiite pro-iranien.  
    L'homme "a transporté les deux kamikazes de Bourj el 
Barajneh", fief du Hezbollah, précise la chaîne. Selon la 
télévision publique syrienne, il les a conduits de la province 
syrienne de Rakka, aux mains de l'Etat islamique (EI) qui a 
revendiqué l'attentat, jusqu'à la capitale libanaise. 
    Le Hezbollah combat l'insurrection syrienne aux côtés des 
forces fidèles à Bachar al Assad.  
    Mercredi à Beyrouth, 26 personnes, dont 23 seraient 
directement impliquées dans les attentats du 12 novembre, ont 
été inculpées d'appartenance au mouvement djihadiste, a-t-on 
appris de source judiciaire.  
 
 (Sylvia Westall, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant