Un commerçant hindou tué par des islamistes au Bangladesh

le
0
    DACCA, 30 avril (Reuters) - Trois inconnus ont poignardé à 
mort le propriétaire hindou d'une échoppe de tailleur samedi au 
Bangladesh, rapporte la police. 
    Le meurtre de Nikhil Chandra Joardar, âgé de 50 ans, dans la 
ville de Tangail à 80 km au nord-ouest de Dacca a été revendiqué 
par des militants au nom de l'Etat islamique, selon le service 
SITE de surveillance des sites islamistes. Les auteurs du crime 
ont accusé le commerçant d'avoir blasphémé.  
    Il y a six jours, un défenseur des droits des homosexuels et 
un de ses amis ont été assassinés à l'arme blanche dans un 
appartement de Dacca, la capitale.   
    Deux jours plus tôt un professeur d'université avait été 
assassiné de la même manière, dans une opération également 
revendiquée au nom de l'EI. 
    Le Bangladesh dément toute présence de l'Etat islamique ou 
d'Al Qaïda sur son territoire, parlant plutôt de militants 
islamistes locaux cherchant à accroître leur notoriété.  
    Les spécialistes occidentaux de la sécurité doutent 
également qu'il existe un lien opérationnel entre les 
organisations djihadistes internationales et les activistes du 
Bangladesh.  
 
 (Ruma Paul; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant