Un commando de braqueurs mis en déroute par les gendarmes

le
0
Dans les Bouches-du-Rhône, des voyous ont cadenassé une caserne avant de tenter l'attaque à main armée d'une société de transport de fonds.

Nouvelle scène de western dans les Bouches-du-Rhône. Alors que la pègre locale s'enlise à Marseille dans de sanglants règlements de comptes à la kalachnikov sur fond de trafics de drogue, un commando de truands chevronnés a tenté de déployer son savoir-faire dans l'agglomération en dévalisant le «centre-fort» de la société de transport de fonds Sazias, à Gémenos. Seule l'intervention des gendarmes a permis d'éviter la catastrophe.

En effet, l'entreprise Sazias ne rappelle pas que des mauvais souvenirs aux voyous. Samedi 22 septembre 2007, le même centre, où s'alimentent en devises une noria d'engins blindés, avait été attaqué à l'explosif par un gang armé comme un porte-avions et bien renseigné. À l'époque, le bâtiment, ultraprotégé, abritait trente millions d'euros et les braqueurs, pressés, en avaient quand même raflé dix avant de disparaître sans laisser de traces. En janvier 2010, un second jackpot de plusieurs millions d'euros avait été emp

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant