Un comité de soutien pour Tapie

le
1
INTERVIEW - Grâce à son initiative, Micha Dubernard, jeune expatrié français installé à Miami, entend contrebalancer le «lynchage politico-médiatique» de l'ex-ministre, mis en examen pour escroquerie en bande organisée.

Micha Dubernard a 32 ans. Chef de projet informatique puis agent immobilier commercial en France, il est désormais consultant à Miami (États-Unis) et se présente comme autodidacte. Il est membre de l'UMP.

LE FIGARO. - Pourquoi lancer un comité de soutien à Bernard Tapie?

Micha DUBERNARD. - Pour permettre aux nombreux Français qui soutiennent Bernard Tapie d'avoir une tribune, un moyen de montrer qu'ils existent. Il est un modèle pour beaucoup de Français qui ont tenté une aventure professionnelle et ont réussi. Par mon itinéraire, je me sens proche de lui. Aux États-Unis, lorsque, comme Tapie, on a réussi sans diplôme, la perception est différente de celle qu'a le public français. Ici, les CV s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JOG58 le jeudi 11 juil 2013 à 11:54

    Qu'a t-il reussi à part s'enrichir sur le dos des salariés licenciés. Il n'a jamais rien su faire sinon magouiller sur les boites en difficulté pour se remplir les poches.Alors qu'il restitue ce qui lui a été attribué au détriment de nos impôts.