Un comité de l'OMC tranche en défaveur de la Chine dans l'acier

le
0

Genève, 13 février (Reuters) - Un groupe d'experts de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a pour l'essentiel donné raison au Japon et à l'Union européenne (UE) vendredi qui contestent les droits imposés par la Chine sur les importations de tubes sans soudure en acier inoxydable. En 2012, le Japon avait porté plainte auprès de l'OMC contre la Chine, l'accusant d'empêcher des entreprises comme Nippon Steel & Sumitomo Metal 5401.T de vendre des tubes d'acier utilisés dans les centrales thermiques. L'Union européenne, via des entreprises comme l'espagnol Tubacex TUBA.MC et l'allemand Salzgitter SZGG.DE , s'est jointe à cette plainte en juin 2013. Selon la fédération professionnelle du secteur Eurofer, les aciéries européennes perdent des parts de marché au profit d'importations bon marché provenant de pays comme la Chine, dans lesquelles les sidérurgistes bénéficient d'une protection locale. ID:nL6N0U037Q ID:nL5N0OX4N8 . (Tom Miles, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant