Un comité d'économistes pour conseiller le gouvernement

le
11
UN COMITÉ D'ÉCONOMISTES POUR CONSEILLER LE GOUVERNEMENT
UN COMITÉ D'ÉCONOMISTES POUR CONSEILLER LE GOUVERNEMENT

PARIS (Reuters) - Arnaud Montebourg a installé mercredi un comité d'économistes appelé à conseiller le gouvernement sur les politiques à mener en France et en Europe, en bousculant les idées dominantes en matières monétaires ou budgétaires.

Le ministre de l'Economie a dit lors d'une conférence de presse vouloir "ouvrir le débat macroéconomique européen et national" sur "les choix monétaires, budgétaires, financiers", mis en question, selon lui, actuellement par les citoyens.

"Les politiques européennes d'austérité dans tous les pays, ça a donné un désastre, ça a donné des Fronts nationaux partout dans tous les pays" aux élections européennes, a-t-il ajouté. "On a le résultat politique et on a le résultat économique, les deux sont des désastres."

Le Conseil indépendant pour la croissance et le plein-emploi est composé de Jean-Paul Fitoussi (président), professeur à Sciences-Po Paris, du Prix Nobel américain Joseph Stiglitz, de Peter Bofinger, membre du conseil des sages du gouvernement allemand, d'Enrico Giovannini, professeur à Tor Vergata (Rome) et de Philippe Martin, professeur à Sciences-Po Paris.

"Les politiques conduites aujourd'hui sont encore dans l'optique de réduire les dettes publiques mais on a l'impression qu'elles ont laissé de côté les objectifs primordiaux pour les populations que sont la croissance, le bien-être et le plein-emploi", a déclaré Jean-Paul Fitoussi.

"L'Europe persévère dans des politiques qui contredisent ses objectifs principaux et qui n'aboutissent pas à satisfaire leur objectif premier qui est la réduction de la dette", a-t-il ajouté, expliquant qu'il y avait urgence à investir dans le capital humain pour redresser la confiance et à chercher la compétitivité dans la hausse de la productivité plutôt que dans la baisse des salaires.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5706880 le mercredi 2 juil 2014 à 21:06

    Bonne idée! Espérons qu'ils en aient!

  • manx750 le mercredi 2 juil 2014 à 17:09

    si la France était un pays dirigé par des hommes politiques compétents (au moins un minimum) il y aurait un vrai gouvernement pour maîtriser les économistes !

  • bordo le mercredi 2 juil 2014 à 16:42

    Moi j'aime bien les économistes. C'est un peu comme une boussole qui indiquerait le sud...

  • M2941863 le mercredi 2 juil 2014 à 16:36

    Pour la modique somme de combien! vraiment quand l'argent ne sort pas de la poche des socia.lopes il ne se gênent vraiment pas...

  • nicog le mercredi 2 juil 2014 à 16:32

    Ce sont les mêmes économistes qui ont poussé les gouv à s'endetter pour relancer la croissance.... Ne pas oublier que ce sont des fonx..

  • nicog le mercredi 2 juil 2014 à 16:31

    Un économiste n'a jamais créé ni un nouveau produit, ni un emploi. Au pire, mieux vaut un économiste .... allemand.

  • cavalair le mercredi 2 juil 2014 à 16:27

    Il n'y a pas besoin d'un comite il suffit de faire tout le contraire de ce qu'ils ont fait Ce sont des breles

  • g.marti4 le mercredi 2 juil 2014 à 16:25

    La hausse de productivité n'a de sens que si il y a hausse des ventes

  • M940878 le mercredi 2 juil 2014 à 16:25

    et un comité bidon en plus , un !

  • g.marti4 le mercredi 2 juil 2014 à 16:23

    le désastre c'est de consommer plus que ce que l'on crée, alors le désastre ne va qu'augmenter, cela les socialos ne l'on toujours pas compris.