Un colonel de l'armée yéménite abattu, Al Qaïda soupçonnée

le
0

(Actualisé, attentat au sud de Sanaa, § 3) ADEN, Yémen, 4 janvier (Reuters) - Un colonel de l'armée yéménite a été abattu dimanche par un homme non identifié dans la province de Chaboua, fief d'Al Qaïda dans le sud-est du Yémen, a annoncé le ministère de la Défense. Le colonel Hamoud Hussein al Dharhani a été tué devant son domicile, situé dans la ville d'Atak. A Dhamar, à une centaine de kilomètres au sud de Sanaa, un attentat à la bombe a fait quatre morts et 25 blessés dimanche parmi des membres des Comités populaires, milice composée majoritairement de Houthis, des chiites qui contrôlent depuis septembre la capitale et ont étendu leur influence sur la plus grande partie du pays. Les autorités estiment qu'Al Qaïda a tué entre 200 et 350 officiers de l'armée yéménite ces trois dernières années. La semaine dernière, un responsable des services de renseignement, le colonel Nasser Ahmed, a été abattu alors qu'il circulait en voiture dans la ville d'Al Baïda, tandis qu'un général échappait à un attentat à la bombe près de la ville d'Al Katan, dans la province d'Hadramout, dans l'est du pays. Le Yémen est en proie à des troubles depuis 2011 et la démission du président Ali Abdallah Saleh sous la pression de manifestants pro-démocratie. (Mohamed Mokhashaf et Mohammed Ghobari; Danielle Rouquié et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant