Un colonel de l'armée burundaise abattu à Bujumbura

le
0
    NAIROBI, 21 avril (Reuters) - Un officier supérieur de 
l'armée burundaise et trois autres personnes ont été tuées lors 
d'attaques au Burundi, ont rapporté jeudi les autorités. 
    Des individus armés ont tendu mercredi une embuscade au 
colonel Emmanuel Buzubona alors qu'il regagnait son domicile à 
Bujumbura, la capitale du Burundi, a déclaré un porte-parole de 
la police. Le colonel circulait à l'arrière d'une moto quand il 
a été abattu. Le pilote de la moto a également été tué dans les 
tirs. 
    Egalement mercredi, deux personnes ont péri dans des heurts 
avec un groupe armé dans la localité de Kivumu, à une 
soixantaine de kilomètres au sud-est de la capitale, a déclaré 
le gouverneur du district où se trouve cette localité. 
    Le Burundi est en proie à des violences politiques, qui ont 
fait plus de 400 morts, depuis que le président Pierre 
Nkurunziza a annoncé en avril 2015 son intention de briguer un 
troisième mandat, qu'il a remporté lors d'une élection en 
juillet dernier. 
 
 (Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant