Un coeur artificiel Carmat implantée chez un troisième patient

le
0
LE COEUR ARTIFICIEL CARMAT
LE COEUR ARTIFICIEL CARMAT

PARIS (Reuters) - Carmat a confirmé mardi l'implantation de son coeur artificiel chez un troisième patient, dans le cadre d'un essai de faisabilité.

La société précise cependant dans un communiqué qu'elle ne prévoit pas de communiquer sur les résultats avant la fin de cet essai, qui doit inclure au total quatre patients en insuffisance cardiaque dont le pronostic vital est engagé à brève échéance.

Cette troisième implantation, révélée par le quotidien Libération, a été réalisée le 8 avril par l'équipe de l'hôpital Georges-Pompidou de Paris et s'est déroulée de manière satisfaisante, indique Carmat.

Les critères de succès comportent entre autres la survie à 30 jours après l'implantation et la récupération fonctionnelle des organes vitaux.

Carmat se félicite aussi du bon état de santé du deuxième patient, implanté le 5 août dernier au CHU de Nantes (Loire-Atlantique), qui a pu retrouver une vie normale après son retour chez lui en début d'année.

Le premier porteur d'un coeur artificiel Carmat, Claude Dany, 76 ans, était décédé le 2 mars 2014, 74 jours après l'implantation.

(Jean-Michel Belot et Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant