Un closing à 215 millions d'euros pour Antin Infrastructure Partners

le
0
(NEWSManagers.com) -
Partenaire de BNP Paribas dédié à la gestion de fonds d'infrastructure mais doté d'une gouvernance indépendante, Antin Infrastructure Partners a annoncé mardi 19 janvier avoir procédé à un deuxième " closing" . Ce tour de table réalisé le 18 décembre et qui s'élève à 215 millions d'euros ? portant à 515 millions le total des engagements du fonds ? a été souscrit par des fonds de pension scandinaves et allemands ainsi que par des investisseurs français.


Le fonds? dont la nature juridique est celle du fonds commun de placement à risques, avantageuse fiscalement pour les investisseurs français et " neutre" pour les investisseurs étrangers ? a déjà investi dans quatre sociétés, pour un montant total de 240 millions d'euros. Le nom de la quatrième entreprise a été également dévoilé mardi : il s'agit de Pisto SAS, une société du secteur aval pétrolier en France.


D'un point de vue financier, le fonds assure un rendement annuel de 5 % avec un taux de rendement interne de 15 %. Pour cela, Antin IP n'investit qu'en Europe continentale où la gestion privilégie des dossiers de grande qualité et où la concurrence est moindre comparé à ce qui se passe en Grande-Bretagne. Bien évidemment, la qualité a un prix a noté en substance Alain Rauscher, CEO et fondateur de la société de gestion. De fait, le fonds n'est investi qu'en Europe de l'ouest à l'exception d'un investissement dans Bina Istra, la société autoroutière en Croatie. Mais elle profite, il est vrai, de la garantie de l'Etat. " Même si de très beaux dossiers existent notamment dans des pays comme la Pologne, a expliqué le responsable de la société, nous ne donnons pas suite en raison du risque de change qu'un investisseur subit dans ce pays." A ce titre, la règle pour le fonds est qu'au moins 80 % des investissements soient réalisés en euro.


En outre, compte tenu de ses exigences en matière de rendement, le fonds n'a pas vocation à participer à la réalisation de nouvelles infrastructures ? typiquement une nouvelle liaison TGV par exemple ? mais plutôt à accompagner leur exploitation ou leur développement.


Compte tenu de l'intérêt marqué par d'autres investisseurs , Antin IP anticipe un troisième closing au cours du premier trimestre 2010, la taille cible du fonds ayant été fixée à un milliard d'euros. Alain Rausher a également laissé entendre qu'une version à destination des particuliers - actuellement le ticket d'entrée est de 10 millions d'euros - pourrait à terme voir le jour, via la gestion privée.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant