Un client sur dix vole dans sa chambre d'hôtel

le
12
Ses larcins sont davantage commis dans les établissements de luxe et leur coûteraient 20.000 euros en moyenne chaque année. Pour les autres catégories d'hôtels, la facture atteindrait 5500 euros par an.

Certains vacanciers ramènent des souvenirs ... de leur chambre d'hôtel! Selon une enquête* de l'agence de voyage en ligne Lastminute.com, 95% des hôteliers affirment avoir déjà été victimes de larcins commis par des touristes. Ils estiment qu'un client sur dix n'hésite pas à se servir dans leur chambre d'objets divers et variés durant leur séjour. Une proportion qui s'élève à un client sur neuf dans les établissements de luxe, des catégories 4 et 5 étoiles. Ces «vices» de comportement finissent par leur coûter cher: les hôteliers évaluent le coût de ces vols à près de 5500 euros par an. Pour les hôtels 5 étoiles, la facture flambe à 20.000 euros en moyenne chaque année.

En tête des objets subtilisés, les touristes sont particulièrement friands des serviettes de toilette. Ainsi, 87% des hôtels en constatent régulièrement la disparition après le passage de leurs clients. Ces derniers en profitent souvent pour emmener aussi dans leur trousse de toilette les produits (savon, shampoing, etc...) fournis par l'hôtel dans les salles-de-bain des chambres. Selon l'étude, 60% des établissements le constatent. Les stylos (55%), couverts et vaisselle (52%), chaussons (39%) ou peignoirs (34%) finissent aussi fréquemment dans les valises des vacanciers.

Goûts de luxe

Outre ces «classiques» du genre, les hôteliers déplorent la disparition d'autres objets peu ordinaires. Certains voleurs parviennent ainsi à partir avec l'intégralité des ampoules de la chambre, comme l'on rapporté 9% des établissements, ou avec les télécommandes (28%), les lampes (6%) ou encore les réveils (5%). Les plus motivés se débrouillent parfois pour embarquer des souvenirs plus qu'encombrants: les téléviseurs (16%), ordinateurs (4%) et matelas (23%) font des enthousiastes. A Cardiff, un client aurait ainsi dérobé un distributeur de paquets de cigarettes placé à la réception d'un hôtel 4 étoiles. Enfin, selon l'étude, certains clients ont des goûts de luxe: 6% des hôtels ont constaté que des oeuvres d'art s'étaient volatilisées. A l'instar de cet établissement 5 étoiles de Budapest qui a remarqué, impuissant, la disparition de la tête d'une statue et de sculptures dans son hall d'accueil.

* Cette étude a été menée auprès de 500 hôtels dans le monde.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • annelion le lundi 3 déc 2012 à 11:49

    Produits d'accueil et stylo's et dans le temps cendriers sont la pour que le client les emmene. C'est de la pubgratuite.Serviettes, peignoirs de bains, draps, appliques etc etc sont la proprieté de l'hotel et les emporter est donc du vol.

  • lailleta le lundi 3 déc 2012 à 08:44

    D'accord avec vous pour les consommables! Si c'est considéré comme du vol, alors on est tous des voleurs. Ces produits sont juste là pour décorer je suppose...

  • c.debarg le dimanche 2 déc 2012 à 09:49

    rassurez vous c'est compté dans le prix

  • Rockfund le samedi 1 déc 2012 à 22:09

    Ptdr, des matelas, nan mais les mecs quoi ! Moi j'avoue avoir "emprunté" une serviette au Hilton Rotterdam l'an dernier, ils m'ont fait payer 15€ le wifi donc pour moi c'est un échange d'amabilité, et encore c'est trop cher j'aurai dû prendre le peignoir

  • cavalair le vendredi 30 nov 2012 à 21:34

    Si 23% des clients emmenent les matelas, c'est une histoire a dormir debout

  • slivo le vendredi 30 nov 2012 à 19:48

    Pour les 5 étoiles, cela ne flambe pas . Ramené au jour, cela fait une perte de 54.79 euros ! Le prix du petit déjeuner ou presque . . .

  • gouraudp le vendredi 30 nov 2012 à 19:46

    Un client sur dix vole dans sa chambre d'hôtel.....J'ai essayer je me suis cogner la tête au plafond...

  • sergemop le vendredi 30 nov 2012 à 19:08

    DSK lui c'est autre chose :)

  • muck12 le vendredi 30 nov 2012 à 18:35

    savons chaussons shampoings tout va a la poubelle autant les amenés

  • G.DESJON le vendredi 30 nov 2012 à 17:51

    @M4336591 : un peu simpliste comme affirmation. vous devez être un gentil pauvre irréprochable. Continuez!Sinon, ça fait quand même 90% de clients honnêtes...