Un Chinois à l'offensive pour racheter Yoplait

le
0
INTERVIEW - Bright Food, leader chinois des produits laitiers, est candidat au rachat des 50% de Yoplait détenus par PAI. Ses dirigeants mènent campagne auprès des autorités françaises pour défendre leur projet. Ils répondent au Figaro .

Pas moins de cinq hauts dirigeants de Bright Food ont passé la semaine en France pour défendre leur projet de rachat des 50% de Yoplait détenus par le fonds PAI. Même si ce géant de l'agroalimentaire, propriété de l'État chinois, a déposé la plus élevée des neuf offres de reprise, la complexité du dossier, très politique, l'oblige à de multiples démarches pour convaincre. Pas tant le vendeur, étonnamment, que les autres parties prenantes. Après avoir été reçue à l'Élysée, à Bercy et au ministère de l'Agriculture, la délégation de Shanghaï a longuement discuté avec les dirigeants de la coopérative Sodiaal, qui veut garder sa participation de 50% dans Yoplait. Elle a aussi planché avec les managers de Yoplait, visité l'usine et le centre de recherche du Mans. La semaine prochaine sera consacrée à des rencontres avec les élus et la presse des régions où Yoplait est implanté. Cao Xiao Feng, directeur financier de Bright Food, et Gui Ben Heng, patron

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant