Un chef rebelle déclare un Etat autonome en Centrafrique

le
0
    ABIDJAN, 15 décembre (Reuters) - Le chef rebelle 
centrafricain Noureddine Adam, qui a rejeté le processus 
électoral visant à mettre fin aux violences dans le pays, a 
déclaré un Etat autonome dans son fief du Nord-Est, quelques 
semaines avant la date prévue pour les élections, a annoncé 
mardi un porte-parole. 
    "La république de Logone a été proclamée le 14 décembre à 
Kaga-Bandoro", a déclaré à Reuters Maouloud Moussa, porte-parole 
de Noureddine Adam, un commandant militaire des ex-rebelles 
musulmans de la Séléka. "Nous voulons avant tout l'autonomie. 
Ensuite, nous verrons comment accéder à l'indépendance." 
    Kaga-Bandoro est situé à 245 km au nord de Bangui. 
    L'adoption attendue d'une nouvelle Constitution en 
Centrafrique doit ouvrir la voie à des élections présidentielle 
et législatives prévues le 27 décembre dans le but de parachever 
le retour à la démocratie dans un pays toujours dirigé par un 
gouvernement et une présidente de transition. 
 
 (Crispin Dembassa-Kette; Danielle Rouquié pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant