Un chef rebelle centrafricain relâché au Cameroun

le
0

BANGUI, 28 novembre (Reuters) - Un chef rebelle centrafricain détenu au Cameroun a été remis en liberté, a fait savoir vendredi son organisation, qui avait relâché 26 otages deux jours plus tôt. "Le général Abdoulaye Miskine a quitté hier une prison de Yaoundé", a annoncé un porte-parole du Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC), ajoutant qu'il avait l'intention de se rendre en République du Congo. Parmi les 26 personnes que le FDPC avait enlevées pour obtenir la libération de son chef figurent 15 Camerounais, dix Centrafricains et un prêtre polonais. Abdoulaye Miskine a gagné le Cameroun après avoir rompu avec la Séléka, alliance de groupes rebelles qui a pris le pouvoir en mars 2013 à Bangui. Sous la pression internationale, elle a cédé la place en janvier à un gouvernement intérimaire. (Crispin Dembassa-Kette, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant