Un chef local présumé de Boko Haram arrêté au Niger-sources

le
0

NIAMEY, 12 février (Reuters) - Un chef présumé de la secte nigériane Boko Haram a été arrêté jeudi tandis que des armes ont été saisies à son domicile, situé dans la commune de Diffa dans le sud du Niger, apprend-on auprès des services de sécurité. Diffa, à la frontière nigériane, a été attaquée par Boko Haram ces derniers jours, alors que le Tchad a déployé plusieurs centaines de militaires dans le secteur dans le cadre de la mise en place d'une force régionale visant à lutter contre la secte islamiste. L'homme arrêté est présenté comme étant Kaka Bonou, connu des autorités pour sa participation présumée dans des trafics de marchandises volées, explique-t-on. Les armes saisies à son domicile sont de plusieurs sortes; il y a notamment des lance-roquettes, indique une des sources militaires interrogées par Reuters. (Abdoulaye Massalaki; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant