Un chef du groupe Province du Sinaï tué au Caire - ministère

le
0

LE CAIRE, 9 novembre (Reuters) - Les forces de sécurité égyptiennes ont abattu un chef islamiste soupçonné de nombreux attentats ou assassinats, a déclaré lundi le ministère de l'Intérieur. Il s'agit d'Ahraf Ali al Gharabali, présenté par les autorités du Caire comme un dirigeant du groupe Province du Sinaï affilié à l'organisation de l'Etat islamique. Il a été tué lors d'une fusillade avec les forces de sécurité dans le faubourg d'Al Marj, dans le nord du Caire, a dit le ministère. Le groupe Province du Sinaï a revendiqué la responsabilité de la destruction de l'Airbus A321 de la compagnie russe Metrojet le 31 octobre dans le Sinaï, qui a entraîné la mort de 224 personnes. Selon le ministère de l'Intérieur, Gharabali avait planifié et commis plusieurs attentats. Les enquêteurs le soupçonnaient notamment d'une tentative d'assassinat de l'ancien ministre de l'Intérieur Mohamed Ibrahim en mai 2013, et du meurtre d'au moins trois membres des forces de sécurité et de cinq conscrits. Il est également impliqué dans l'attentat à la voiture piégée qui a visé le consulat italien dans le centre du Caire en juillet et coûté la vie à une personne. Parmi les autres attaques attribuées à cet islamiste par le ministère figurent une tentative d'attentat contre le temple de Karnak à Louxor, l'enlèvement d'un ressortissant croate au Caire ou l'enlèvement et le meurtre d'un Américain l'an dernier. Le groupe Province du Sinaï, actif dans la péninsule de l'est de l'Egypte, est responsable de la mort de plusieurs centaines de soldats et policiers qu'il cible depuis le renversement par l'armée, à la suite de vastes manifestations en juillet 2013, du président islamiste élu Mohamed Morsi. (Ahmed Mohamed Hassan; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant