Un chauffeur travaillant avec Uber soupçonné de viol en Inde

le
0

NEW DELHI, 7 décembre (Reuters) - Un chauffeur de taxi travaillant avec la société de service américaine Uber a été arrêté dimanche par la police indienne, soupçonné d'avoir violé une de ses clientes. Les autorités indiennes ont précisé qu'elles allaient engager une procédure contre Uber, qu'elles accusent de ne pas avoir vérifié les antécédents de ce chauffeur. Uber, basée à San Francisco (Californie), opère des applications mobiles qui mettent en contact des clients et des services de transport de personnes. Le suspect, Shiv Kumar Yadav, 32 ans, a été placé en détention dans sa ville de résidence dans l'Etat d'Uttar Pradesh, où son véhicule avait auparavant été retrouvé, abandonné. Il sera présenté lundi à un juge de New Delhi, a précisé Madhur Verma, numéro deux de la police de la capitale indienne. Une jeune femme de 26 ans a porté plainte pour viol. Elle affirme avoir été agressée vendredi par le chauffeur qu'elle avait appelé pour rentrer chez elle après une soirée dans le sud de New Delhi. Le suspect l'a ensuite conduite chez elle en la menaçant si elle racontait ce qui venait de se passer, a dit la police, mais elle a pu prendre une photo de la voiture et noter le numéro du chauffeur. La société Uber a annoncé dimanche avoir suspendu le chauffeur incriminé et avoir fourni aux autorités indiennes toutes les informations le concernant. (Malini Menon avec Douglas Busvine et Raissa Kasolowsky, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant