Un char américain a pénétré dans l'hôpital de Kunduz, dit MSF

le
0

KABOUL, 16 octobre (Reuters) - Un char de l'armée américaine a pénétré jeudi dans l'enceinte de l'hôpital de Médecins sans Frontières bombardé par l'US Air force au début du mois à Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan, annonce l'organisation humanitaire dans un communiqué. A bord se trouvaient des membres de la commission conjointe mise sur pied par les Etats-Unis, l'Otan et les autorités afghanes pour enquêter sur les raids aériens qui ont fait 22 morts, dont 12 membres du personnel de MSF, dans l'établissement le 3 octobre. "Leur arrivée en force, qui n'avait pas été annoncée, a entraîné la destruction de certaines installations et de preuves potentielles, et elle a effrayé et stressé l'équipe de MSF", déplore l'ONG, soulignant que la commission d'enquête avait accepté de l'informer de ses visites au préalable. "Nous sommes au courant de ces informations et examinons les circonstances de l'incident", a répondu un porte-parole de l'Otan interrogé sur le sujet. L'armée américaine a reconnu avoir bombardé l'hôpital le 3 octobre, expliquant qu'elle était intervenue à la demande des forces afghanes prises sous le feu des taliban. MSF réclame l'ouverture d'une enquête indépendante. ID:nL8N1271QX (Krista Mahr, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant