Un champignon décime les amphibiens

le
0
Des chercheurs américains viennent de découvrir que le champignon, également présent en France, dans les Pyrénées, peut aussi être hébergé par les écrevisses.

Partout dans le monde, les amphibiens sont victimes d'un champignon pathogène. Identifié pour la première fois en 1998 en Australie et en Amérique centrale, le chytride (Batrachochytrium dendrobatidis) est désormais présent en France, dans les Pyrénées. Il prolifère dans les tissus de la peau des amphibiens (la kératine) dont il se nourrit et provoque leur mort par asphyxie. Son mode de diffusion reste encore un mystère.

Une étude hollandaise a montré que ses spores peuvent être transportées d'un étang ou d'un cours d'eau à l'autre sur les pattes des canards ou des oies. Des chercheurs américains viennent de découvrir que le champignon peut aussi être hébergé par les écrevisses (PNAS, 18 décembre 2012). Dans le Colorado et en Louisiane, près de 30 % des écrevisses sont contaminées par le chytride....



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant