Un chalutier géant contraint de rester à quai...

le
0
Anciennement FV Margiris, le navire-usine Abel Tasman, accusé par les ONG de protection de l'environnement de dommages considérables sur la biodiversité, est au moins provisoirement interdit de pêcher dans les eaux territoriales australiennes.
Anciennement FV Margiris, le navire-usine Abel Tasman, accusé par les ONG de protection de l'environnement de dommages considérables sur la biodiversité, est au moins provisoirement interdit de pêcher dans les eaux territoriales australiennes.
À rebours des conclusions de l'Autorité australienne de gestion de la pêche (AFMA), pour qui les captures de ce bateau-usine de neuf mille cinq cents tonnes ont un impact écologique trop relatif pour qu'il soit interdit de pêche, le ministre de l'Environnement Tony Burke s'est prononcé pour un empêchement provisoire de l'Abel Tasman.

« Il y a des risques que je ne suis pas prêt à prendre », a-t-il commenté, cité par nos confrères de l'AFP. Une position saluée par l'association de protection de l'environnement Greenpeace, qui a ce navire dans le collimateur depuis de longues semaines. Des militants avaient notamment échoué à le prendre d'assaut fin août tandis qu'il naviguait vers Port Lincoln (Australie), où il a fait l'objet de travaux de maintenance. Deux mois plus tôt, une autre équipe de l'ONG était en revanche parvenue à stopper le FV Margiris ? il vient tout juste de changer de nom et de passer sous pavillon australien ? alors que l'équipage cherchait à quitter le port d'Ijmuiden (Pays-Bas).
Pourquoi un tel acharnement ? Selon Greenpeace, ce vaisseau est en partie responsable de la surpêche dans les eaux territoriales européennes, de l'Afrique de l'Ouest et du Pacifique Sud. Après avoir sollicité l'avis de spécialistes, M. Burke, lui, a donc estimé que toutes les conditions n'étaient pas réunies, loin de là, pour lui donner le feu vert.


Le temps de faire toute la lumière sur les dommages causés à la biodiversité
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant