Un centre pour demandeurs d'asile incendié en Autriche

le
0
 (Actualisé avec détails, citations, contexte §4-8) 
    VIENNE, 1er juin (Reuters) - Un bâtiment en bois construit à 
Altenfelden, dans le nord de l'Autriche, pour accueillir des 
demandeurs d'asile a été délibérément incendié dans la nuit de 
mardi à mercredi, annonce la Croix-Rouge.  
    "Il s'agit d'un acte de vandalisme auquel nous n'avions pas 
encore été confronté", a déploré Stefan Neubauer, porte-parole 
de l'organisation. "Nous avons l'intention de construire un 
nouveau bâtiment au même endroit", a-t-il ajouté, estimant les 
dégâts à 300.000 euros.  
    Malgré le vif débat suscité en Autriche par la crise 
migratoire, les actes de vandalisme contre les centres d'accueil 
et les agressions de demandeurs d'asiles sont rares. 
    La police a précisé avoir découvert deux origines de 
l'incendie à l'extérieur des murs du bâtiment. 
    Le ministère de l'Intérieur a annoncé qu'une enquête avait 
été ouverte et a rappelé qu'un rapport avait été publié le mois 
dernier montrant une augmentation des crimes commis par des 
groupes d'extrême droite en 2015. 
    "Il n'y aura aucune tolérance envers les actes criminels 
extrémistes", a déclaré le ministre autrichien de l'Intérieur 
Wolfgang Sobotka dans un communiqué. "La violence contre ceux 
qui demandent la protection n'est pas une solution et alimente 
la radicalisation", a-t-il ajouté. 
    Le porte-parole de la Croix-Rouge a précisé que 
l'organisation humanitaire avait l'intention de reconstruire un 
centre d'hébergement au même endroit. Le coût de l'incendie est 
évalué à 300.000 euros. 
    L'Autriche a accueilli l'an passé quelque 90.000 demandeurs 
d'asile soit un peu plus de 1% de la population autrichienne. 
 
 (Kristi Knolle, Jean-Philippe Lefief pour le service français, 
édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant