Un casque de réalité virtuelle plein de style

le
0
Un casque de réalité virtuelle plein de style
Un casque de réalité virtuelle plein de style

Fibre carbone et verres solaires, le V1 de Dlodlo ressemble davantage à des lunettes enveloppantes qu'à un casque de réalité virtuelle. Si le produit a fière allure, quelles sont ses capacités réelles ?L'entreprise chinoise Dlodlo, fondée en 2013 dans le but spécifique de se faire une place sur le marché de la réalité virtuelle (RV), souligne qu'il s'agit du premier modèle se donnant pour objectif d'être aussi agréable à porter qu'une paire de lunettes.

Pour cela, l'entreprise a misé sur un usage massif de silicone, censé éviter les irritations même en cas d'usage prolongé.

Les lunettes V1 proposent une résolution de 2400x1200 et un champ de vision de 105°. Un algorithme développé par l'entreprise fonctionne en fond de tâche pour empêcher la latence et la distorsion de l'image.

Pas un produit d'entrée de gamme

"Dlodlo s'est engagé à offrir l'expérience de RV au plus grand nombre, n'importe où et à n'importe quel moment. En intégrant des plateformes et des ressources matérielles, logicielles et communautaires à ces lunettes, nous visons la création de tout un écosystème VR : le Dlodlo World", affirme Li Gang, PDG de Dlodlo.

L'objet n'est pas imposant car il n'abrite pas de smartphone ou de phablette (smartphone dont l'écran est d'une taille intermédiaire) : il est à relier à un PC ou à une télécommande dédiée. Difficile donc de l'utiliser partout et n'importe quand, comme l'annonce l'entreprise.

Les lunettes ne se positionnent pas, par ailleurs, comme un produit d'entrée de gamme (à la différence du Samsung Gear VR) et se veulent à la hauteur des produits HTC ou Oculus. Or, rien n'est mentionné concernant d'éventuels accessoires (gants ou commandes), pourtant nécessaires aux activités autres que les vidéos immersives.

Enfin, l'entreprise Dlodlo, bien que réunissant de nombreux experts, n'existe que depuis 2013. Par comparaison, Richard Marks, l'ingénieur-chercheur de Sony Interactive Entertainment, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant