Un cartel de fabricants d'écrans plats épinglé

le
0
La Commission européenne a infligé une amende de près de 649 millions d'euros à cinq fabricants asiatiques pour entente sur les prix.

La Commission européenne a infligé mercredi une amende de près de 649 millions d'euros à cinq producteurs d'écrans à affichage de cristaux liquides (LCD) pour entente illégale. L'institution, gardienne de la concurrence dans l'Union européenne, reproche au coréen LG Display et aux quatre firmes taïwanaises AU Optronics, Chimei InnoLux Corporation, Chunghwa Pictures Tubes et HannStar Display Corporation de s'être entendues sur les prix de leurs produits, principal élément des écrans plats d'ordinateur et de notebooks. «Leurs accord ont eu un impact direct sur les consommateurs de l'Espace économique européen», souligne la Commission dans un communiqué.

Le leader coréen Samsung Electronics, qui a également participé à ce cartel, échappe à toute amende pour avoir dénoncé l'entente et fourni des informations à la Commission.

«Pendant quatre années, ces entreprises se sont entendues sur les prix, qu'il s'agisse des gammes de prix ou des prix minimums, et ont é

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant