Un cargo spatial russe ravitaillant l'ISS en difficulté

le
0
Un cargo spatial russe ravitaillant l'ISS en difficulté
Un cargo spatial russe ravitaillant l'ISS en difficulté

Un vaisseau cargo russe Progress devant ravitailler la Station spatiale internationale (ISS) est en difficulté après avoir rencontré des problèmes de transmissions de données, ont annoncé mardi les autorités russes qui assurent toutefois que le cargo remplira bien sa mission.Le vaisseau contient à la fois du matériel scientifique et des produits de première nécessité, comme de l'eau ou de la nourriture, mais son éventuelle perte ne met pas en danger la vie des occupants de l'ISS, largement fournis."Le vaisseau a rejoint son orbite mais les données télémétriques ne sont pas transmises en intégralité", a déclaré dans un premier temps à l'AFP un porte-parole du centre de contrôle russe.En conséquence, les contrôleurs de vol russes ont pris la décision de changer le plan de vol du vaisseau, a ajouté la même source.Le service de presse de Roskosmos, l'agence spatiale russe, a confirmé aux agences de presse russes que le cargo Progress connaissait des problèmes de transmission de données. L'agence de presse russe Tass, citant une source dans l'industrie aérospatiale, assure que le cargo Progress M-27M, lancé mardi matin par une fusée Soyouz du cosmodrome de Baïkonour, n'a pas réussi à se positionner sur l'orbite désirée en raison d'une défaillance de la fusée.Le centre de contrôle russe a ensuite précisé que le cargo s'amarrera le 30 avril à l'ISS, alors que ce vol devait durer initialement six heures.La Nasa a de son côté affirmé que le vaisseau ne répondait pas et que ce retard sera dû à "la réparation du système de rendez-vous" nécessaire pour réussir le processus d'amarrage du cargo spatial à l'ISS.Roskosmos a précisé que le cargo contenait également une réplique du drapeau soviétique hissé par l'Armée rouge sur Berlin en 1945.Le drapeau, symbolisant la victoire soviétique sur l'Allemagne nazie, doit être utilisé par les cosmonautes russes de l'ISS pour envoyer leur voeux aux Russes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant