Un capitaine de la police tué dans attentat au Caire

le
0

(Actualisé avec bilan § 1-2, frappes aériennes sur le Sinaï §3) LE CAIRE, 13 février (Reuters) - Un attentat à la bombe imputé à des activistes islamistes a coûté la vie à un capitaine de la police et a blessé sept policiers et un civil vendredi au Caire, rapporte le ministère égyptien de l'Intérieur. L'attentat, qui n'a pas été revendiqué, s'est produit dans le quartier d'Aïn Chams. Une équipe de déminage était à la recherche d'autres engins explosifs dans cette partie de la capitale égyptienne, a ajouté le ministère. L'aviation gouvernementale a mené une série de raids contre des bases de rebelles islamistes à Rafah dans la province du Sinaï tuant huit activistes présumés, indique une source au sein des services de sécurité. Les mouvements islamistes multiplient les actes de guérilla depuis l'éviction du président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, que l'armée a déposé en juillet 2013. Une série d'attentats revendiqués par les combattants de la Province du Sinaï (ex-Ansar Baït al Makdis), qui ont prêté allégeance à l'Etat islamique, a coûté la vie à une trentaine de membres des forces de l'ordre, fin janvier dans le Sinaï. (Omar Fahmy, Jean-Philippe Lefief et Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant