Un candidat «mécanicien» à la présidence de l'UMP

le
0
Le député de Savoie Dominique Dord se présente à la présidence du parti.

L'homme est peu connu hors de sa ville d'Aix-les-Bains et de la Savoie dont il est député sans discontinuer depuis 1997. Son poste de trésorier de l'UMP, nommé par Xavier Bertrand en remplacement d'Éric Woerth, ne l'a pas exposé aux feux de l'actualité. Voilà deux semaines pourtant que Dominique Dord a fait officiellement - et discrètement - acte de candidature pour la présidence de l'UMP. «Je ne me présente pas parce que Jean-François Copé ou François Fillon n'ont pas les qualités nécessaires ; je ne me compare d'ailleurs même pas à eux, explique Dord. Ce n'est pas non plus pour éviter une guerre des chefs, même si l'expression est malheureuse, car la compétition a du bon.»

Non, l'élu savoyard craint que «l'UMP doive faire fin 2012 un choix pour 2017»: «celui qui sera président contrôlera l'appareil à fond et celui qui sera battu fourbira ses armes pour les échéances suivantes», prédit-il. Selon Dord, la priorité de l'UMP n'est pas tant de se trouv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant