Un candidat islamiste à la présidentielle égyptienne assassiné

le
0

LE CAIRE, 24 octobre (Reuters) - Un candidat islamiste aux élections législatives égyptiennes et trois policiers ont été tués samedi dans deux incidents distincts survenus à Arich dans la péninsule égyptienne du Sinaï, apprend-on auprès des services de sécurité. Deux hommes armés à moto ont abattu samedi matin Mostafa Abdelrahman, secrétaire du parti Nour à Arich, juste devant chez lui. Nour, un parti salafiste ultraconservateur, a remporté 28% aux élections de 2012, mais a vu sa popularité décliner pour avoir soutenu la répression contre les Frères musulmans, autre organisation islamiste, et pour s'être dit prêt à participer au gouvernement du président Abdel Fattah al Sissi. L'Egypte a organisé le premier tour de ses nouvelles élections législatives les 18 et 19 octobre. Ce premier tour a été dominé par "Pour l'amour de l'Egypte", coalition d'une dizaine de partis politiques favorables au président Sissi, et a été marquée par un faible taux de participation. ID:nL8N12L5RC A Arich, capitale du gouvernorat du Sinaï Nord, où est basée l'insurrection islamiste, les habitants signalent que des candidats ont été menacés et accusés de coopérer avec le gouvernemnt Sissi. Toujours à Arich, trois policiers ont été tués et huit blessés dans l'explosion d'une mine qui visait leur véhicule blindé. (Ahmed Mohamed Hassan; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant