Un candidat au permis sous l'emprise de cannabis, son moniteur sans permis

le
1
Un banal accident de circulation impliquant le véhicule de l'auto-école a permis de révéler ces deux infractions.

L'histoire peut paraître rocambelesque. Née d'une succession de coïncidences, elle aurait pu ne jamais être révélée. Lundi, alors qu'il passait son permis de conduire à Bondy (Seine-Saint-Denis), un candidat a été percuté à l'arrière par un automobiliste. Après l'impact, le moniteur, qui se trouvait à l'arrière de la voiture de l'auto-école, se plaint de douleurs aux cervicales. Les pompiers et la police sont alors dépêchés sur les lieux. Et remarquent rapidement que l'élève est sous l'emprise de stupéfiants. Celui-ci est placé en garde à vue au commissariat de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Quant au professeur, il est conduit à l'hôpital.

L'affaire aurait pu en rester là. Mais les premiers éléments de l'enquête révèlent que le moniteur blessé n'avait plus son permis de conduire depuis mars 2009, un permis annulé suite à plusieurs infractions....

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le jeudi 29 aout 2013 à 10:53

    Chronique de la délinquance ordinaire...