Un camp de Roms évacué près de Lyon

le
1
UN CAMP DE ROMS ÉVACUÉ PRÈS DE LYON
UN CAMP DE ROMS ÉVACUÉ PRÈS DE LYON

LYON (Reuters) - Un camp de près de 400 Roms a été évacué vendredi par la police à Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, a-t-on appris auprès de la préfecture du Rhône.

L'opération a débuté vers 06h30 sur deux terrains occupés par 223 adultes et 167 mineurs.

Les familles avec enfants de moins de trois ans seront relogées à l'hôtel, a précisé la préfecture du Rhône dans un communiqué.

"A partir de 9h ce matin, des bulldozers sont arrivés pour tout casser", a expliqué à Reuters Gilberte Renard, une militante de la Ligue des Droits de l'Homme.

"C'est pitoyable et scandaleux, pour nous c'est inhumain, surtout dans un pays comme la France. De voir des opérations de ce genre, ça nous rappelle des années noires", a réagi pour sa part Régis Charre, le curé de Vaulx-en-Velin.

Ce camp avait été partiellement détruit par un important incendie le 15 août dernier sans faire de victime. Faute de relogement, la plupart des habitants étaient revenus habiter au milieu des cendres.

Plus de 300 personnes vivaient "dans des conditions dangereusement insalubres, sans eau potable ni sanitaire, au milieu des déchets", précise la préfecture du Rhône.

Les riverains avaient régulièrement manifesté pour dénoncer la présence de ce camp de Roms.

Cette opération d'évacuation a été menée suite à deux décisions de justice du 12 novembre 2012 et du 12 août 2012 à la demande des propriétaires des terrains.

Arnaud Grange, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • adnaj le vendredi 23 aout 2013 à 15:41

    Va-t-on entendre le grondement des "verts", ou ont-ils d'autres préoccupations? Ah, attendons d'abord la fin de l'effet des pétards, chit et autres substances bienfaisantes !