Un camp de Roms démantelé près de Lille

le
0
Un collectif de riverains à Villeneuve d'Ascq demandait depuis plusieurs années l'expulsion du camp de Roms installé en face de chez eux. La situation menaçait de virer au drame.

Les habitants du quartier de la rue Verte, à Villeneuve-d'Ascq, ont obtenu gain de cause. Une ordonnance d'expulsion prise par un juge lillois a permis l'évacuation du camp de Roms qui a progressivement vu le jour depuis deux ans sur un terrain en friche au pied de leurs maisons. Jeudi matin, les militants de l'association Atelier Solidaire, qui souhaitaient empêcher cette expulsion, ont rapporté sur Twitter que les opérations étaient en cours.

Lassés des incivilités et des désagréments liés à leur cohabitation forcée avec les Roms, les riverains s'étaient rassemblés au sein d'un collectif qui porte le nom de leur impasse, «La Voie perdue », qui donnait sur le campement abritant environ 200 personnes. Ils avaient même créé un blog, pour montrer, «de la façon la plus objective possible, les aberrations que l'on vit au quotidien avec des vidéos, des photos...», témoigne Christophe, son porte-parole.

Peu à peu, un conflit larvé s'était installé avec les Ro

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant