Un camp d'entraînement de Boko Haram démantelé au Cameroun-armée

le
0

YAOUNDÉ, 22 décembre (Reuters) - L'armée camerounaise a démantelé un camp d'entraînement du groupe islamiste nigérian Boko Haram, arrêtant et tuant plusieurs dizaines d'activistes et récupérant 84 enfants qui étaient entraînés sur place. Ce sont des habitants de la localité de Guirvidig, située près de la frontière du Nigeria, qui ont informé samedi les militaires de l'existence de ce camp, a indiqué le lieutenant-colonel Didier Badjeck, porte-parole des forces armées camerounaises. "Le bataillon d'intervention rapide de notre armée a immédiatement lancé une offensive, récupéré 84 enfants âgés de sept à quinze ans qui suivaient un entraînement dans le camp, arrêté 45 instructeurs et en a tué un nombre plus important encore", a-t-il ajouté. L'information n'a pas été confirmée de source indépendante. Les militaires tentent de déterminer la nationalité des enfants retrouvés dans le camp tandis que les instructeurs vont être transférés à Yaoundé, la capitale du Cameroun. Le porte-parole a dit ne pas pouvoir établir un bilan précis des tués car certains rebelles se sont enfuis dans des camions en emportant avec eux les dépouilles de leurs compagnons. C'est la première fois que l'armée camerounaise fait état du démantèlement d'un camp des rebelles islamistes. Elle avait annoncé avoir tué 116 activistes, mercredi. (Tansa Musa; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant