Un caïd corse arrêté avec une tonne de haschich et 104 kg de marijuana

le
3
Saisie de cannabis. Image d'illustration. 
Saisie de cannabis. Image d'illustration. 

Un temps propriétaire du bistrot du Petit Bar situé Cours Napoléon à Ajaccio, qui a donné son nom à cette redoutable bande de voyous au milieu des années 2000, Francis Castola, 42 ans, n'en est pas à sa première affaire liée aux stupéfiants. En 2000, il avait été arrêté dans une affaire de trafic de cocaïne déjà en lien avec l'Espagne. Il est très défavorablement connu des services de police, notamment pour tentative d'assassinat, extorsion de fonds en bande organisée et port d'arme illégal.

Cette fois, c'est du côté de Séville que le fils de Francis Castola père, un ancien compagnon de route d'Alain Orsoni avant de se brouiller et d'être assassiné en 2005, a été arrêté au volant d'un camion frigorifique immatriculé au Portugal. Le rescapé de la guerre des gangs ? il avait été blessé par balle quelques jours avant le meurtre de son frère Thierry en 2009 ? transportait une tonne de haschich ainsi que 104 kilos de marijuana. Dans son appartement près de Malaga où il logeait, la Guardia Civil a trouvé 2 000 euros en liquide et une Renault Clio stationnée dans son garage.

Alimenter le marché français

La marchandise était destinée à alimenter en partie le marché français. La France n'a effectué aucune démarche afin que les autorités espagnoles lui remettent Castola. Comme à son habitude, le suspect a nié les faits comme lors de sa mise en cause dans un trafic de cocaïne en 2010...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brun3686 il y a 3 mois

    consommation personnelle

  • nayara10 il y a 3 mois

    Lui ,on sait qu'il est français de souche ...

  • 265023 il y a 3 mois

    Ben quoi, c'est un gros fumeur ...