Un café «halal» séduit la jeunesse du Caire

le
0
L'établissement, qui pratique la ségrégation entre les sexes, bannit l'alcool et le tabac.

Correspondante au Caire

Le soleil s'est caché derrière les tours de Nasr City, à la périphérie du Caire. Dans la pénombre de cette fin d'après-midi apparaît un élégant café aux vitres mouchetées de calligraphies blanches. Fauteuils feutrés, lampadaires colorés, murs de briques et de bois... Vu de l'extérieur, le D. Cappuccino, ouvert il y a six mois, a tout du dernier repère à la mode de la jeunesse branchée cairote. Tout si ce n'est ce serveur barbu qui, dès la porte d'entrée, invite les nouvelles arrivantes à rejoindre la salle du fond, «celle réservée aux femmes», dit-il.

Les hommes, eux, sont relégués à gauche, côté fenêtre, tandis que les «familles» - entendez couples mariés - ont droit à la section de droite. «On veut que les clients se sentent à l'aise, que les femmes ne soient pas harcelées, que les familles puissent amener leurs enfants ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant