Un cadeau empoisonné pour les Bordelais ?

le
0
Un cadeau empoisonné pour les Bordelais ?
Un cadeau empoisonné pour les Bordelais ?

Après deux défaites consécutives en championnat (contre Saint-Etienne et Paris), Bordeaux va essayer de relancer la machine en déplacement sur la pelouse de l'Eintracht Francfort, où évoluent notamment Carlos Zambrano, Sebastian Jung, Sebastian Rode, Tranquillo Barnetta et Vaclav Kadlec. Recruté cet été pour 3,5 millions d'euros, l'attaquant international tchèque n'a pas tardé à trouver ses marques au sein de sa nouvelle équipe. Auteur de trois buts et une passe décisive en Bundesliga, l'ancien joueur du Sparta Prague constituera l'un des principaux dangers pour les Marine et Blanc, qui ont décidé de laisser au repos Mariano ou encore Saivet.

Priorité aux coupes

Alors que le Paris Saint-Germain, l'AS Monaco et l'Olympique de Marseille semblent partis pour monopoliser les premières places du championnat de France, le club du président Jean-Louis Triaud ambitionne de briller lors des différentes coupes (surtout hexagonales). Ce fut déjà le cas la saison passée avec une victoire en Coupe de France, justement synonyme de qualification pour cette édition de la Ligue Europa. Compte tenu de la concurrence en Ligue 1 et de la crise économique qui sévit, les Girondins sont dans l'obligation de composer avec les moyens du bord et de passer par des chemins détournés. Avec l'APOEL Nicosie (CHY), le Maccabi Tel-Aviv (ISR) et donc l'Eintracht Francfort (ALL) comme adversaires dans le groupe F, le club entraîné par Francis Gillot peut raisonnement ambitionner de se qualifier pour la suite de la compétition. Et ceci malgré les départs de Benoît Trémoulinas (Dynamo Kiev), d'Anthony Modeste (Hoffenheim) ou encore de Jaroslav Plasil (p.Catane).

Maurice-Belay : « Des matchs bonus »

Mais pour passer cet obstacle, les coéquipiers de Cédric Carrasso n'auront pas le droit à l'erreur et de faire l'impasse. « Entre guillemets, ce sont des matchs bonus, explique Nicolas Maurice-Belay sur le site officiel de Bordeaux. Nous n'avons pas fait une superbe saison l'année dernière mais nous arrivons quand même à accrocher cette Coupe d'Europe avec la victoire en Coupe de France. Nous allons essayer de prendre du plaisir en disputant cette compétition mais tout en gardant notre sérieux. Et nous espérons qu'une éventuelle victoire jeudi pourra nous relancer en championnat. » Reste désormais à savoir si l'effectif bordelais est assez fourni pour performer sur tous les tableaux. Pas sûr?

Les compos probables

Eintracht Francfort : A venir?Bordeaux : A venir?

Le groupe bordelais, cliquez ici

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant