Un bus visé dans un attentat à Damas, au moins six morts

le
0

(Actualisé avec Hezbollah) DAMAS, 1er février (Reuters) - Un attentat visant un autobus rempli de pèlerins chiites a fait au moins six morts et plus de vingt blessés dimanche dans le centre de Damas, près du marché d'Hamidiyeh, rapportent un journaliste de Reuters et les médias locaux. Il a été revendiqué sur un compte Twitter associé au Front Al Nosra, branche d'Al Qaïda en Syrie. Selon l'agence syrienne Sana, l'"explosion terroriste" a fait quatre morts et 19 blessés. Le véhicule touché portait des plaques d'immatriculation libanaises. Il transportait des pèlerins vers le sanctuaire chiite de Saïda Roukaïa, d'après la chaîne de télévision Al Manar dirigée par le Hezbollah libanais, allié de Damas. Dans un communiqué repris par la chaîne, le mouvement chiite condamne l'attentat commis "par des criminels infidèles" et promet de redoubler d'effort pour que de tels actes ne puissent se reproduire. Plusieurs milliers de ses combattants ont été envoyés prêter main forte à l'armée syrienne. Selon le message de revendication, il s'agit d'un attentat suicide commis par un membre d'Al Nosra à l'intérieur du bus. Le "tweet" est accompagné de la photo d'un homme présenté comme le kamikaze et d'une autre montrant le véhicule détruit. (Marwan Makdesi à Damas, Omar Fahmy au Caire, Sylvia Westall à Beyrouth; Jean-Stéphane Brosse et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant