Un buraliste sanctionné pour le suicide d'un joueur

le
16
La Française des jeux a retiré cet été son agrément à un buraliste dont un des clients dépensait jusqu'à 16.000? par semaine en jeu. Le commerçant déplore une rupture abusive de contrat.

Un buraliste peut-il être responsable du suicide d'un joueur compulsif? La Française des jeux semble le penser. L'organisme, qui régit les jeux de hasard, a retiré cet été son agrément à un buraliste de Trie-Château (Oise), révèle RTL. Ce dernier n'a plus le droit de vendre tickets de Loto, Rapido et jeux de grattage dans son commerce car il aurait encouragé un joueur à dépenser toujours plus.

Le jeune homme en question, âgé de 23 ans, jouait de 10.000 à 16.000¤ par semaine en avril et mai dernier. Quelques temps plus tard, il s'est suicidé en se jetant d'un pont. Pour la Française des jeux (FDJ), le buraliste n'aurait rien fait pour dissuader ce joueur compulsif. «En aucun cas je n'ai incité qui que ce soit», rétorque-t-il sur RTL. «Je l'ai pris à part deux ou trois fois dans mon bar en lui disant qu'il ne devrait pas jouer autant, mais il me répondait 'oui, mais je gagne'».

«Tant que l'argent rentrait, la FDJ n'y voyait aucun mal»

Pour l'avocat d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • queb63 le jeudi 25 oct 2012 à 09:44

    A défendre les bons à rien, les pleureuses, les soit disant "irresponsables", ces "co.s de pauvres", sachant que ceux qui sont vraiement dans le besoin on ne les entend pas et ce sont eux les vrais "pauvres pauvres"(synonymes)et ceux qui braillent, profitent du systeme de l'assistanat, écoeurant.

  • puck le lundi 22 oct 2012 à 15:25

    un jeune homme de 23 ans qui joue entre 10 et 16.000 par semaine pendant plusieurs mois doit être d'une famille riche et il traine sans doute d'autres difficultés de vie ou un chagrin d'amour qui pourraient expliquer son suicide sans incréminer le buraliste !

  • steimbcs le lundi 22 oct 2012 à 13:52

    Vue les sommes jouées, forcément cela se fait par carte bancaire, voir la statistique de ce buraliste était trop au dessus de la moyenne donc des alertes auraient dues être mise en place coté FDJ. Oui cette entreprise se comporte de façon très malhonete ainsi que tous ceux qui au dessus profite de l'aubaine financière (donc l'état)

  • steimbcs le lundi 22 oct 2012 à 13:50

    La FDJ a-elle définie des règles précises pour identifier les joueurs compulsifs et aussi pour maitriser leur comportement. Si tel est le cas et que le buraliste ne sy' est pas référé alors forcement il a une part de responsabilité (une part seulement). Mais quand on joue, ne porrait-on pas interdir les sommes supérieure à xxx euros par opération.

  • miez1804 le lundi 22 oct 2012 à 11:54

    C'est le monde a l'invers, quand on est majeur, on assume ses actes et puis c'est tout!

  • heimdal le lundi 22 oct 2012 à 11:48

    C'est pas la FDJ qui a sanctionné ,nuance .C'est bien la justice qui défend toujours le puissant .

  • 2445joye le lundi 22 oct 2012 à 11:12

    La FDJ a transformé tous les buralistes en tenanciers de casino. Le seul intérêt que j'y voyais, c'est que ça permettait d'atténuer la baisse des ventes de cigarettes. Il est profondément immoral de la part de la FDJ de sanctionner un buraliste qui faisait particulièrement bien son métier.

  • frk987 le lundi 22 oct 2012 à 10:43

    Bigre les buralistes et les bistrots devraient tous être en prison avec des raisonnements aussi débiles, la gauche dans toute sa splendeur !!!

  • heimdal le lundi 22 oct 2012 à 10:32

    La justice en France est devenue une affaire d'intellectuels gauchisants prompts à défendre les malades au détriment des honnêtes gens .L'émotion ne doit pas être prise en compte dans le jugement .la française des jeux sait très bien d'ou proviennent ses recettes .Ce sont les seuls à blâmer .

  • dmorvan4 le lundi 22 oct 2012 à 10:11

    Le fabriquant du stylo ayant paermis de cocher les cases devrait également etre mis en examen.