Un buraliste marseillais libéré après six jours de rapt

le
0
Les ravisseurs du commerçant réclamaient une rançon d'un million d'euros avant ce mardi. Treize personnes ont été arrêtées dans le cadre d'une importante opération de police, mardi à l'aube.

Pas moins de 200 policiers étaient mobilisés pour l'opération. A 6 heures du matin mardi, les forces d'intervention ont investi une ferme du village de Célony, près d'Aix-en-Provence, et libéré un buraliste marseillais enlevé le 8 décembre dernier. Durant six jours, l'homme âgé de 36 ans était aux mains de ravisseurs dans le plus grand secret, a révélé RTL. Et pour cause, les preneurs d'otage avaient prévenu les enquêteurs de la police judiciaire: «Une seule ligne dans la presse et il sera tué».

Les policiers avaient été informés du rapt par un témoin de la scène : un employé de ce bureau de tabac des quartiers nord de Marseille avait été plaqué au sol, pendant que son patron était emmené de force par quatre hommes cagoulés à l'heure d'ouverture.

Ultimatum

Depuis, aucune preuve de vie n'avait été apportée. Les ravisseurs avaient fixé à ce mardi l'ultimatum : s'ils ne récupéraient pas 1 million d'euros de la part de son entourage, leur otage ser

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant