Un brutal recul du prix du pétrole encore inexpliqué

le
0

(lerevenu.com) - Le recul de 3%, en fin de séance, du prix des contrats à terme sur le pétrole, à New York, fait penser à un nouvel incident de cotation dû à des ordres erronés de trading à haute fréquence : «Nos équipes sont au courant. Elles sont en contact avec le CME et l'ICE pour y voir clair», a déclaré à l'agence de presse Reuters, Scott O'Malia, membre de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC). Le contrat octobre du brut léger américain (WTI) a fini, lui, sur une perte de 2,4%, à 96,62 dollars le baril. Le contrat portant sur le Brent a terminé en recul de 2,87 dollars (?2,46%), à 113,79 dollars. Le 18 septembre, le prix du Brent s'effritait encore de 0,05%.

Le régulateur américain du marchés à terme de matières premières (CFTC) estimait, hier, qu'il était difficile d'établir que ce repli soudain du prix du pétrole provenait d'ordres incontrôlés issus d'automates de transactions à haute fréquence. Ce mouvement de marché («flash krach») a d'autant plus surpris que le prix du brut était orienté nettement à la hausse depuis l'annonce de la décision de la Réserve fédérale d'assouplir encore sa politique monétaire. En outre, la montée brutale des volumes a été d'autant plus visible que les transactions étaient réduites, lundi, en raison de la fête juive du Nouvel an (Roch Hachana).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant