Un Britannique candidat au djihad en Syrie expulsé de Turquie

le
0

ISTANBUL, 14 avril (Reuters) - Le fils d'un élu britannique du Parti travailliste a été expulsé de Turquie, deux semaines après avoir été interpellé, tout comme huit autres Britanniques, par les forces de sécurité alors qu'ils cherchaient à passer illégalement en Syrie, rapporte mardi l'agence de presse officielle Anatolie. Le jeune homme, qui serait selon les médias britanniques le fils, âgé de 21 ans, du conseiller local travailliste Shakil Ahmed, a été expulsé vers Birmingham et a quitté la Turquie via l'aéroport de Dalaman. Il était en détention depuis deux semaines du côté turc de la frontière syrienne. Des milliers d'étrangers de différents pays ont rejoint les rangs d'organisations djihadistes en Syrie et en Irak, et bon nombre d'entre eux sont passés pour cela par la Turquie. Les services de sécurité estiment à 600 le nombre de Britanniques qui se sont rendus en Syrie et en Irak pour grossir les rangs des combattants islamistes. Parmi ceux-ci se trouve Mohammed Emwazi, surnommé "Djihadiste John", qui est apparu dans plusieurs vidéos du groupe Etat islamique mettant en scène des décapitations. La moitié des 600 auraient regagné depuis lors le Royaume-Uni. (Daren Butler; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant