Un Brexit est plus risqué que l'élection de Trump-Pérol (BPCE)

le
1
    PARIS, 1er juin (Reuters) - Une sortie du Royaume-Uni de 
l'Union européenne pose plus de  risques en termes économique et 
politique que l'élection à la présidence américaine du candidat 
républicain Donald Trump, a estimé mercredi le président du 
directoire du groupe bancaire mutualiste BPCE.  
    "Honnêtement je pense que le Brexit est un plus grand 
risque", a confié à quelques journalistes François Pérol, en 
faisant valoir que "la démocratie américaine a des institutions 
solides et des contre-pouvoirs". 
    A trois semaines du référendum appelant les citoyens 
britanniques à décider de leur maintien ou non dans l'UE, 
l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée de Nicolas 
Sarkozy s'interroge sur la capacité des Etats membres à réagir à 
un Brexit.  
    "Cela amènerait des questions importantes sur l'intégrité de 
l'Union européenne et de la zone euro", poursuit le banquier. 
"Je ne sais pas si la réponse politique est prête." 
    Même si la réaction naturelle attendue ou prévisible des 
pays de l'Union en cas de Brexit serait de renforcer leur 
intégration, le contexte politique en Europe, avec des élections 
en France et en Allemagne en 2017, rend impossible toute 
certitude en la matière, estime François Pérol.  
    Pour le patron de BPCE, une victoire du Brexit pourrait 
aussi créer un climat plus favorable à l'élection de Donald 
Trump, accusé de populisme par ses détracteurs. 
    "Il se peut que le Brexit accroisse les chances de Trump 
d'une certaine manière, et donc je commence par souhaiter que le 
Royaume-Uni reste."  
 
 (Julien Ponthus, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 6 mois

    "la démocratie américaine a des institutions solides et des contre-pouvoirs"!!!! Il n'y a aucune démocratie digne de ce nom aux USA et le pays est au mains de l'Etat profond : Wall-Street, Pentagone, CIA, AIPAC, etc. L'Angleterre peut bien quitter l'UE : elle n'est même pas dans l'euro!