Un bombardement rebelle tue 14 civils à Taëz, au Yémen

le
0

DUBAI, 21 octobre (Reuters) - Des obus tirés par les rebelles chiites houthis et leurs alliés fidèles à l'ancien président Ali Abdallah Saleh ont tué au moins 14 civils mercredi dans la ville de Taëz, dans le sud-ouest du Yémen, a-t-on appris de sources médicales. Ce bombardement a également fait 70 blessés dans les quartiers de Tahrir et de Daboua, a-t-on ajouté. Des combats entre rebelles et forces gouvernementales, qui soutiennent le président Abd-Rabbou Mansour Hadi, se déroulent depuis plusieurs semaines à Taëz, l'une des villes principales du pays. Depuis la fin mars, début de l'offensive aérienne de la coalition arabe conduite par l'Arabie saoudite qui appuie les forces du président Hadi, les combats ont fait au moins 4.500 morts au Yémen. (Mohammed Ghobari, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant