Un Boeing disparaît au large du Vietnam avec 239 personnes, dont 3 Français

le
0
Un Boeing disparaît au large du Vietnam avec 239 personnes, dont 3 Français
Un Boeing disparaît au large du Vietnam avec 239 personnes, dont 3 Français

Un avion de Malaysia Airlines transportant 239 personnes entre Kuala Lumpur (Malaisie) et Pékin (Chine) a disparu samedi matin. Il a perdu le contact près de l'espace aérien vietnamien. Ce Boeing 777-200, est parti samedi à 00h41 locales et devait arriver à Pékin à 6h30 locales (23h30 vendredi en France métropolitaine). Plus de douze heures après sa disparition, la localisation précise de l'appareil demeure incertaine. La compagnie a indiqué que l'avion n'avait pas envoyé de signal de détresse ou d'indication signalant un problème.

227 passagers de 13 nationalités, dont 3 Français, ainsi que 12 membres d'équipage étaient à bord du vol MH370. L'avion a disparu à 2h40 locales (19h40 vendredi en France), selon la compagnie. Le site internet de la compagnie mentionne que 153 passagers étaient chinois ; la télévision d'Etat chinoise parle, elle, de 158 personnes. Malaysia Airlines indique que le pilote avait 53 ans, totalisait plus de 18 000 heures de vol, et travaillait pour la compagnie depuis 1981.

Fouilles en mer de Chine méridionale

L'avion a perdu le contact près de l'espace aérien de la province vietnamienne de Ca Mau. Il aurait dû prendre contact avec le contrôle aérien de Ho Chi Minh-Ville, la capitale vietnamienne, à 17h22 GMT (18h22 vendredi en France), mais n'est jamais apparu. Le ministère vietnamien de la Défense a lancé une mission de secours en coordination avec la Malaisie et la Chine. Les autorités ont envoyé un avion, deux hélicoptères et quatre navires pour fouiller une zone de la mer de Chine méridionale. Les Philippines ont également envoyé trois navires de la Marine et un avion de surveillance. Le site «The Aviation Herald» a diffusé une carte localisant la dernière position radar connue de l'avion, au-dessus du Golfe de Thaïlande, à l'approche de la pointe sud du Viêt Nam, où se trouve la province de Ca Mau.

(AVH/Meteosat)

«Nous sommes très attristés ce matin par les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant