Un Boeing centenaire rêve de Mars et de vols supersoniques

le
4
BOEING, CENTENAIRE, RÊVE DE MARS ET DE VOLS SUPERSONIQUES
BOEING, CENTENAIRE, RÊVE DE MARS ET DE VOLS SUPERSONIQUES

SEATTLE (Reuters) - Boeing, centenaire depuis peu, réfléchit à des projets tels que des vols civils supersoniques et une fusée capable de transporter des passagers vers d'autres planètes.

Mais l'innovation sera maîtrisée pour ne pas mettre en péril l'avenir de l'avionneur, a dit à la presse le directeur général, Dennis Muilenburg, lors d'une cérémonie commémorant la création de la société par William Boeing le 15 juillet 1916 à Seattle.

"Nous avons gagné pendant 100 ans grâce à l'innovation", a-t-il déclaré. "La clé c'est une innovation maîtrisée; nous prendrons des risques et investirons de manière avisée".

Boeing, en concurrence permanente avec l'avionneur européen Airbus, étudie les possibilités de vols civils super et hypersoniques et participe à un projet de mission habitée vers Mars, a ajouté Dennis Muilenburg.

Dans un avenir immédiat, Boeing s'emploie à obtenir les autorisations nécessaires à la vente de 109 appareils à l'Iran, en dépit de l'opposition de certains parlementaires. "C'est une occasion de premier plan", a observé le patron de Boeing. "Cela représente d'importants emplois manufacturiers aux Etats-Unis".

Le constructeur a également en projet un avion susceptible d'occuper une place vide entre ses modèles 737 et 787, que ce soit en concevant de nouvelles versions de modèles existants ou en créant un avion de toute pièce. "Si c'est un avion totalement neuf, je pense qu'il entrera en service autour de 2024-2025", a anticipé Dennis Muilenburg.

Selon lui, Boeing n'a jamais autant été en position de force depuis un siècle d'existence, avec un carnet de commandes de 5.700 appareils, suffisant pour faire tourner ses usines six ou sept années durant.

"Même si nous sommes sans doute la meilleure entreprise de l'aéronautique et de l'espace dans le monde aujourd'hui, nous devons continuer d'investir dans l'innovation", a-t-il encore dit.

(Alwyn Scott, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dupon666 il y a 12 mois

    entre aller sur une autre planete et y etre autonome il y a tout un monde

  • mxnagg il y a 12 mois

    Avec internet on se déplace a la vitesse de la lumière, les déplacements physique c'est pour le Fret et les Vacances, Pour le Fret y a des Gros Bateau, et pour les touristes des Gros Avions. Le supersonique c'est 100% useless. Une base martienne c'est en revanche une très bonne idée, pour le jour ou un allume du bulbe appuiera sur le bouton.

  • umrk il y a 12 mois

    La seule chose qui les fait rêver, ce sont les dividendes ....

  • b.giral il y a 12 mois

    on peut toujours rêver , mais c pas demain la veille que l'homme ira sur une autre planète...........!!.............!!